Connect with us

Sport

Avant de partir en randonnée, il faut s’assurer d’avoir le bon vélo électrique

Faire une randonnée en vélo c’est bien. Mais encore faut-il avoir le bon modèle. Autrement, le trajet et le voyage risquent de partir en vrille.

Published

on

Faire une randonnée en vélo c’est bien. Mais encore faut-il avoir le bon modèle. Autrement, le trajet et le voyage risquent de partir en vrille. Pour arriver à faire le bon choix, il y a des critères infaillibles sur lesquels s’appuyer. Votre choix doit se porter sur un vélo électrique capable de répondre à toutes vos attentes. Il faut alors commencer par définir l’usage du vélo en plus du fait qu’il va servir de moyen de transport officiel. Viennent ensuite les autres critères de bases.

Investir le budget nécessaire dans l’achat du vélo

En allant sur la page web d’un vendeur de vélo électrique, vous pouvez voir différents prix. Chaque vélo y est brièvement décrit pour que l’acheteur puisse faire son choix. Généralement, le prix d’un vélo électrique varie entre 400 euros et 5000 euros. La différence de prix est due à la marque et aux options visibles sur le véhicule.

Souvent, les vélos à prix bas nécessitent plusieurs entretiens et réparations sur le long terme. Puis, il y a la qualité à prendre en compte. Les vélos hautement performants et robustes ont un prix en raison de la qualité du matériel utilisé dessus.

Se renseigner sur les critères d’un cadre de randonnée

Un cadre idéal est celui qui ne louvoie pas malgré le poids conséquent que transporte le vélo. Autrement, le pédalage ne doit pas être un fardeau et doit toujours être fluide. Si après tous ces critères le vélo est stable et sécuritaire, c’est que c’est le bon.

Le cadre de randonnée doit être rigide. Il doit être capable de supporter un poids de torsion important. Il doit aussi être capable de faire face à des chocs et des secousses considérables. Lorsque la rigidité à la torsion est considérable, le vélo a moins de chance de se déformer au cours d’une randonnée.

Quel matériau pour un cadre solide ?

Les cadres robustes sont faites en acier avec un alliage en aluminium. Les cadres en carbones sont à proscrire. Certes, le vélo est léger, mais il est beaucoup plus fragile. Ce ne sont pas des vélos destinés pour une randonnée.

L’aluminium est parfait pour allier à la fois robustesse et légèreté. D’ailleurs, c’est le matériel le plus répandu pour la construction de vélo. Pour pouvoir résister au choc, il suffit de jouer sur l’épaisseur du cadre.

L’acier est aussi un excellent allié pour la fabrication d’un cadre solide et souple. Dans le sens où il peut facilement amortir un choc ou un impact. Cependant, ce type de cadre est souvent fragile face à la corrosion.

Prêter attention à la qualité des roues

Pour rouler à contrevent, rien ne vaut des roues souples et robustes. Les vélos de randonnées doivent avoir des roues larges. Elles doivent au moins faire 26 pouces. De cette façon, il est plus simple d’amortir les chocs.

Cela permet à la fois de renforcer le confort du cycliste et la qualité du matériel. De plus, les pneus larges apportent plus de stabilité à un vélo.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégorie

Étiquettes